Examen du Bac 2016 au Maroc : La fraude, serait-ce toujours une vraie tentation ?


Chronique de la semaine :

Examen du Bac 2016 au Maroc : La fraude,  serait-ce toujours  une vraie tentation ?
A chaque famille suffit sa peine :

Par Bouziane Moussaoui

Nous sommes d’avis avec la chercheuse Anne Vanrapenbusch que :
Chaque année, avec les examens, la fraude est une vraie tentation. Tricher ? Le sujet est un peu tabou, et pourtant la triche est courante d'autant que les smartphones ont facilité les choses.
Il est aisé de répéter comme de vulgaires prêcheurs que « Mieux vaut échouer avec honneur que de réussir par fraude ». (Citation de Sophocle ; Philoctète, 95 - Ve s. av. J.-C.)
Cependant, smartphone caché sous un pull, oreillette planquée dans un foulard, travaux personnels encadrés (TPE) directement copiés... Avec les nouvelles technologies, la fraude scolaire est devenue massive.
Pourquoi triche-t-on aux examens ?
J’ai comme l’impression chers élèves et lecteurs, de répéter un déjà dit :
« Moi j'm'en fous je triche… c’est sûr, le jeu en vaut la chandelle… »
D’aucun dirait : si ne je compte que sur moi-même pendant que les autres trichent, ce sera trahir le principe de l’égalité des chances ?!
Un autre plus anar, dirait : pourquoi reclamer tant d’honneteté quand toute la société triche ?..
le MEN a renforcé les mesures de lutte contre la fraude. Les surveillants et superviseurs seront ainsi équipés de détecteurs pour repérer la présence de téléphones portables ou de tout autre appareil électronique, interdit dans les salles des examen
Les cas de fraude seront soumis à des commissions spécialisées qui se prononceront sur les sanctions disciplinaires à infliger aux candidats tricheurs et qui peuvent aller jusqu’à l’interdiction de passer l’examen du baccalauréat durant plusieurs années.
Les smartphones, eux,

ne vous seront d’aucune utilité car si la triche, comme écrit Yaël Hassid,
peut vous tenter face au stress des examens, les conséquences peuvent être graves. Tricher à un examen est considéré comme une fraude. Vous risquez de subir des sanctions disciplinaires et des sanctions pénales devant le tribunal.
La triche, n’est pas un droit, et ne pensez pas une seconde que le surveilant qui fait juste son devoir vous en prive…

Voici queques conseils pour vous préparer au rendez vous :
- 1 – résumez vous-mêmes vos cours ; c’est la meilleure façon de distinguer l’essentiel du facultatif et de retenir ce qu’il vous faut le jour « j ».
- 2 – Apprenez à maîtiser des astuces au lieu d’apprendre bêtement par cœur.
- 3 – En vous entraînant aux différents exercices, ne cherchez pas seulement à connaître vos meilleurs répondes, mais plutôt à surmonter vos lacunes.
- 4 – Ne misez pas tout sur des chapitres au hasard en négligeant le reste du programme.
- 5 –n’excluez pas certains chapitres rien que parce qu’ils ont tombé l’an passé.
- 6 – Apprenez à maîtriser la véritable signification des consigne en vous posant juste la question : qu’est ce qu’on me demade de faire ? c'est-à-dire : quelles sont les tàches que je devrai effectuer ?
- 7 – Ne cherchez pas à connaître votre voisin de table, il ne vous sera d’aucune utilité.
Soyez juste vous-mêmes le jour de l’examen, Dieu vous bénira…bonne chance !



في نفس الركن
< >

الجمعة 13 أبريل 2018 - 16:28 بعيدا عن السياسة