Jean Ziegler : le militant onusien humaniste qui croit à la justice sociale.


Jean Ziegler : le militant onusien  humaniste qui croit à la justice sociale.
Article écrit par OUNGHIR BOUBAKER
Traduit par BOUKCH KHALID


C’est rare que la vie produise une telle personnalité persévérante et militante à l’intérieur des institutions internationales en faveur des peuples marginalisés et pauvres. C’est une chance pour l’humanité que Ziegler y appartienne, le professeur universitaire et le fonctionnaire onusien qui travaille avec une conscience purement altruiste au sein des organisations des nations unies où il profite des mécanismes universalistes onusiens pour dénoncer la cupidité des institutions financières internationales sous forme de violation des droits et fortunes des peuples misérables, il a dévoilé ainsi la fuite des capitaux vers les banques suisses et vers des paradis fiscaux et d’autres banques réalisée par plusieurs gouvernants des Etats pauvres ou ils détournent les argents volés des peuples opprimés et défavorisés . Jean Ziegler est un opposant féroce contre un système capitaliste farouche et un capital financier sauvage qui a un but lucratif et jamais humanitaire, raison pour laquelle et afin de le faire taire, il est devenu l’ennemi des institutions internationales qui défendent seulement les intérêts du capitalisme et les du monde selon l’expression même de Ziegler.

Jean Zigler est un citoyen suisse né en 1934, membre du comité consultatif du conseil des droits de l’Homme aux Nations Unies, professeur à l’institut universitaire aux études de développement, enseignant de sociologie à l’université de Genève, directeur du laboratoire à la sociologie des sociétés du tiers-monde à l’université de Genève, professeur invité à l’université de Paris ( Sorbonne), il a également représenté Genève au parlement fédéral suisse jusqu’à 1999, il est aussi membre du conseil exécutif de l’internationale socialiste et un rapporteur spécial du conseil des droits de l’Homme des Nations Unies pour le droit à l’alimentation (2000-2008). Il a autant d’ouvrages et articles critiquant le système capitaliste prédateur qui épuise les ressources naturelles des pauvres et les damnés de la terre comme disait un jour Frantz fanon, et autour duquel il a réalisé tant de documents d’information dont le point commun : la défense des droits de l’Homme et de la justice sociale.

Les positions de ce penseur ont un poids inédit dans la défense des droits de l’Homme, toutes ses écritures étaient en faveur des pauvres, des enfants défavorisés. Il était et est encore contre un monde où la fortune s’accumule dans les mains d’une minorité au détriment d’une majorité marginalisée devenant de plus en plus pauvre. N’importe quel enfant qui meurt de faim est un crime contre l’humanité, confirme Ziegler en signalant que les fortunes du monde sont aptes de couvrir les besoins de toute l’humanité, et toutes les catastrophes proviennent de la politique monopoliste capitaliste.
La pensée de Ziegler s’inspire de Marx, Engels, Rosa et de ses amis Guevara, Althusser, Bourdieu et Gramsci, et pour ce, dans toutes ses écritures et ses sorties médiatiques ne cesse de citer leurs pensées et leurs sacrifices pour un monde humanitaire et plus solidaire.

Ziegler confirme que chaque cinq secondes meurt un enfant de faim alors que les richesses de la terre peuvent nourrir toutes l’humanité et plus. Mais la distribution malhonnête des richesses au monde, et la monopolisation des médicaments et des nourritures par plusieurs entreprises, tout cela met le monde dans un danger qui s’amplifie de plus en plus. Ziegler confirme également que le revenu des entreprises internationales égale environ le revenu de 66% de toute la population en terre. et que 90 milliardaires possèdent plus de richesses que 66% de la population. Raison de plus que le militant Ziegler propose de renforcer les mouvements sociaux et de se manifester universellement pour imposer des impôts sur les fortunes, et créer des caisses internationales réservées aux pauvres , et lutter contre la fuite des capitaux.

C’est fort inhumain que les enfants meurent au monde pour la simple raison de ne pas avoir un médicament qui coute 6 Euro !! tandis que le monde dépense avec générosité sur les guerres, la concurrence nucléaire et la destruction de l’environnement ! c’est purement fou !
Ce genre de personnages tel Ziegler, sème l’espoir qu’un monde humanitaire et solidaire peut se réaliser. Bien qu’il soit un suisse blanc bourgeois qui mène une vie heureuse, Ziegler a refusé de se taire et ignorer les douleurs et les afflictions des peuples tourmentés et faibles enfermés dans la faim et tyrannie, il a contribué aussi avec tant d’autres à organiser un mouvement international qui contredit la globalisation et revendique la justice sociale.