Sommes-nous immunisés contre Coronavirus et virus Ebola ?

A chaque pays suffit sa peine : Le Maroc aussi


Sommes-nous immunisés  contre Coronavirus et virus Ebola ?


Moussaoui Bouziane

Un vieil adage chinois disait : L’Archer a un point commun avec l’homme de bien : quand sa flèche n’atteint pas le centre de la cible, il en cherche la cause en lui-même.

Et Coronavirus ainsi que le Virus d’Ebola, à la manière de l’Archer de l’adage, sembleraient remettre en question leur statut d’épidémies dangereuses et contagieuses au Maroc.
Excusez cette ironie déplacée chers lecteurs , car parfois quand le danger est très médiocrement médiatisé, notre grand public minimise la portée réelle de sa menace ; on a, pour ainsi dire, l’impression que cela n’arrive qu’aux autres.
Or, nous avons longuement cru au Maroc en général et dans la Région du Grand Rif en particulier, que nous avons hérité d’une mémoire immunologique qui permet de garder en mémoire les traces de "lutte" passée contre les pires des poisons, notamment les gaz toxiques sadiquement utilisés par les colons espagnols pendant la glorieuse guerre du Rif. C’est cette mémoire qui nous trahi aujourd’hui, il n y avait pas d’immunité : les gaz ont seulement été délibérément conçus pour s’immiscer dans nos veines afin de mûrir davantage de générations en générations et se métamorphoser en dernière phase en tumeurs cancéreuses. Pour plus d’informations à ce sujet, vous n’avez, chers lecteurs, qu’à vous enquérir du nombre quotidien des rifains qui font la queue devant les centres de chimiothérapie…

Nous ne sommes pas en guerre aujourd’hui , mais nous avons quand même une mémoire collective et un savoir tout intuitif que les épidémies qui tuent ailleurs peuvent se déplacer, donc personne n’est à l’abri de Coronavirus. Pire encore, nous savons grâce à nos lectures que Coronavirus, n’est pas originaire de
l’Arabie Saoudite où il fait ravage, mais,
«De façon générale, le coronavirus humain est particulièrement répandu à travers toute la planète. »
Ce même conseil concerne tout autant le Virus d’Ebola… Le peu que nous savons sur ce Virus ravageur qui provoqua des milliers de morts en Afrique selon des organes de presse internationale, est le fruit de petites recherches curieuses sur Internet :

Principaux points
• La maladie à virus Ebola (autrefois appelée aussi fièvre hémorragique à virus Ebola) est une maladie grave, souvent mortelle chez l’homme.
• On enregistre au cours des flambées un taux de létalité pouvant atteindre 90%.
• Les flambées épidémiques surviennent principalement dans les villages isolés d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Ouest, à proximité des forêts ombrophiles tropicales.
• Le virus se transmet à l’homme à partir des animaux sauvages et se propage ensuite dans les populations par transmission interhumaine.
• On pense que des chauves-souris frugivores, de la famille des ptéropidés, sont les hôtes naturels du virus Ebola.
• Les personnes gravement malades ont besoin de soins intensifs de soutien. Il n’existe pas de vaccin ou de traitement spécifique homologué, que ce soit pour l’homme ou pour l’animal.
Leurs menaces ne sont pas des moindres, mais pas au point de semer la terreur car nos autorités sanitaires fouillent ciel et terre (avions, bateaux, trains, gares routières et toute frontière suspecte) pour intervenir au moment opportun.
Pour mieux s’informer, il est préférable de consulter des spécialistes, de lire, d’observer ce qui se passe chez les autres et ne pas se contenter des campagnes préventives du Ministère de la Santé ou celles de l’O.M.S.
N’oublions jamais que notre pays a choisi de s’ouvrir sur le Monde entier sans exclusion aucune des pays concernés actuellement par ces épidémies.
Soyons donc vigilants faisons confiance en Dieu, en notre mémoire immunologique, et reposons encore une fois et toutes les fois la question :

Sommes-nous immunisés contre Coronavirus et virus Ebola ?













في نفس الركن
< >

الجمعة 13 أبريل 2018 - 16:28 بعيدا عن السياسة